Aller au menu Aller au contenu

Information importante !

Mercredi 17 juillet, Fermeture pour toute la journée du Faclab.

Dans le cadre du Diplôme Universitaire FabManager et des ateliers d’animation de communauté, Christophe de la promotion #14 a proposé « Cuisine Libre – Crêpes » le 25 avril dernier. Il nous raconte dans cet article comment s’est déroulé l’atelier.

J’ai proposé une animation qui portait sur « la cuisine » : cette pièce centrale d’un FabLab. Dans d’autres lieux, on trouvera une « Kafet’ ». Peu importe l’appellation, le FabLab recquiert un espace de convivialité propice à l’accueil, aux échanges informels, aux rencontres imprévues.

D’apparence naïve cette animation, a permis de mettre en lumière certains aspects d’un FabLab :

  • l’approche sociale : une recette simple présentée en 1954 par Raymond Oliver comme étant accessible même aux Français n’ayant pas de four.
  • l’usage des espaces physiques et virtuels :

-D’un côté le plan de travail où les utilisateurs du FabLab se restaurent le midi, sur lequel ils ont pu déguster des crêpes offertes.

-La Silhouette Caméo côté fenêtres qui écrivait la recette des crêpes selon Raymond Oliver toute seule avec l’aide des outils numérique dans un porte stylo imprimé en 3D : tel un moine recopiste numérique.

-La projection sur écran de la vidéo de Raymond Oliver pour inviter à la critique/revisite d’une recette libre telle un bien commun à remixer et à améliorer comme le font les FabLabs dans leurs process.

-L’annonce de l’évènement sur un espace internet ouvert et accessible mobilizon.fr (hors des fermés et privés Facebook-net et Google-net).

  • La notion de communs : les FabLabs s’inscrivent dans une logique de communs en ouvrant la documentation des objets qui y sont fabriqués et en la rendant accessible à un maximum d’utilisateurs. La recette des crêpes a donc pu être distribuée et recopiée lors de cette atelier, le tout avec l’aide d’une machine à commande numérique « adaptée » avec porte stylo bille fabriqué dans un FabLab.
  • La critique du modèle consumériste prédominant : en mettant en avant la cuisine libre, la notion de propriété intellectuelle est discutée à travers l’exemple emblématique, et sacré de l’alimentation : la recette de cuisine est un bien commun ! L’affiche, les logos ainsi que les codes couleur de la communication autour de l’atelier ont pu évoquer chez certains une revisite des logos de Fasfood détournés, des logos inversés en symétrie axiale (ou inverC), des « M » retournés et ou coupés pour en faire des « V ».

Lien vers la vidéo de Raymond Oliver sur l’INA: https://www.ina.fr/ina-eclaire-actu/crepes-party-les-crepes-tres-alcoolisees-de-raymond-oliver

Lien vers la site cuisine-libre.org : https://www.cuisine-libre.org/

Christophe Jourdain,
apprenant du Diplôme Universitaire Fabmanager, technique de facilitation et de fabrication numérique, promo #14

retour à la liste des articles